Contenu principal

Message d'alerte

Au 1er janvier 2016, la pratique du “Doggy bag” dispose désormais en France d’un cadre légal, mais n’est pas encore obligatoire.


Il était temps qu’une solution alternative à la poubelle soit enfin proposée aux restaurateurs français car selon la DRAAF Rhône-Alpes, 58 % du gaspillage alimentaire seraient issus des professionnels de la restauration (tous secteurs confondus) dont 24 % de repas non terminés.

Qu’est-ce que le “Doggy bag” ?


Cette pratique, vivement encouragée depuis le début de l’année, nous vient des Etats-Unis où l’usage du “Doggy bag” est courant depuis les années 1950-1960.

Sur le fond, le principe est simple : les restaurateurs offrent la possibilité à leurs clients d’emporter, chez eux, les restes de leur repas dans un sac, contenant dédié.

Toutefois, il reste encore des précisions à apporter aux modalités d’usage de ce sac tant d’un point de vue juridique (responsabilité restaurateur/client) que d’un point de vue technique.

Dans un premier temps, la réflexion devra se porter sur les solutions connexes à l’usage du “Doggy bag”, telle l’élaboration d’un ensemble de mesures préventives :

  • globales, telles que la sensibilisation, l’information et l’éducation ;
  • spécifiques, comme le suggère France Nature Environnement : « le simple fait de proposer différentes portions (petites et grandes faims) permet de réduire le risque de restes dans les assiettes ».

Dans un second temps, une réflexion sur le contenant en lui-même sera essentielle afin que les résultats attendus sur la réduction des déchets alimentaires ne soient annulés par la production de nouveaux déchets ménagers.

Vers un marché du contenant pour ce sac écologique ?

Chaque restaurateur pourra choisir le contenant qu’il jugera le plus approprié pour son restaurant (modèle, forme, taille, couleur,…) mais devra proposer un contenant pratique et transportable qui soit réutilisable et recyclable.

Pour les restaurateurs souhaitant maîtriser leur communication à moindre coût, le gouvernement a lancé en 2014 une marque libre de droits d’utilisation fournissant ainsi toute la communication visuelle autour du « Gourmet bag », le “Doggy bag” à la française. Les restaurateurs ont alors à leur disposition toute une gamme de supports de communication : stickers, fascicules, flyers, documents, logos types, affiches et chevalets de table ; les contenants restant à leur charge.

Enfin, les restaurateurs à la recherche d’un service « clé en main » pourront être accompagnés par des entrepreneurs proposant des produits de fabrication française comme la jeune entreprise lyonnaise « takeaway-group », précurseuse sur le marché.